Avant le 15 mars 2008, les membres lorrains devaient lire 7 livres d'auteurs québécois:

« C'est quand le bonheur ? » de Martine Delvaux
« Les jambes de Steffi Graff » de Pierre Cayouette
« Vous êtes ici » de François Gravel
« Les carnets de Douglas » de Christine Eddie
« Ce n'est pas une façon de dire adieu » de Stéphani Meunier
« Le jardin sablier » de Michèle Plomer
« La soeur de Judith » de Lise Tremblay



Les lectrices de notre Comité (Martine, Françoise, Annie et Anne-Marie) se réunissent régulièrement pour échanger leurs impressions.
Conformément à ce qui leur était demandé, 3 livres ont été retenus.

Le 15 mars, Martine est allée présenter la sélection de Lorraine-Québec à Paris où elle a retrouvé les membres du comité de lecture national, un jury composé de 11 personnes :

- 5 personnes des comités régionaux
- 3 auteurs (Pierrette Fleutiaux, Pierre Leroux et Carole Zalberg)
- Sylvain Neault, directeur de la Librairie du Québec en France
- Corinne Tartare et Melissa Liberté, coordonnatrices « Culture » à France-Québec.
(lire l’info "Prix Littéraire" site de France-Québec : présentation des ouvrages 2008 - lauréats précédents)



Les trois ouvrages de la sélection 2008 sont les suivants:

« Les carnets de Douglas » de Christine Eddie
« La soeur de Judith » de Lise Tremblay
« Vous êtes ici » de François Gravel

(voir au bas de cet article le détail de ces ouvrages)



C'est le choix de chaque régionale, après lecture par ses adhérents, qui déterminera le meilleur roman.
L'auteur retenu recevra au salon du livre de l'an prochain, le °prix France-Québec 2008 et bénéfiera de facilités de promotions dans les régionales qui l'accueilleront.



Les lectrices lorraines seraient ravies de voir de nouvelles personnes se joindre à elles.
Elles regrettent l'absence, cette année, de Carine et d'Emile, tous deux empêchés pour raison de santé…

Alors, si vous aimez la lecture et les livres, n'hésitez pas ! Contactez-nous sur nos adresses de courriel :

lorraine.quebec@wanadoo.fr ou anim-jasette@wanadoo.fr





LES CARNETS DE DOUGLAS Le même jour, deux adolescents parviennent à fuir un destin qui les aurait emmurés. Ils se trouvent, deux ans plus tard, à Rivière-aux-Oies, un village beaucoup trop discret pour figurer sur une carte. Au cœur de la nature généreuse et sauvage, ils s’aiment… Les années passent, Rivière-aux-Oies se métamorphose avec, en arrière-plan, une révolution à peine tranquille et le saccage des bétonnières… Une passion comme au cinéma, qui se déploie à l’ombre d’un arbre, d’une clarinette et de la beauté fragile du monde.





LA SŒUR DE JUDITH «Le camelot a jeté le journal du dimanche à moitié mouillé sur le tapis de l’entrée. Dès que je l’ai entendu fermer la porte, je me suis levée en courant. Je voulais être la première à voir la photo de Claire. J’ai pris le journal et j’ai commencé à chercher... » Chicoutimi-Nord, les années 70… L’été sera long. Il y a bien Judith, la meilleure amie. Il y a aussi Claire, la sœur de Judith, la plus belle fille de la ville. Mais il y a surtout cette mère qui «explose» tout le temps, qui ne laissera pas sa fille épouser le premier venu et qui est prête à tout pour que ses enfants ne soient pas des ignorants.





VOUS ETES ICI Des pères Noël verts et des téléviseurs peints en rouge, une enseigne de McDo fondue et des manteaux de cuir abandonnés dans un plafond, une vieille dame qui cherche en vain le traversier qui la ramènera dans le passé: rien ne va plus aux Galeries de la Rive-Sud. Heureusement qu'il s'y trouve des agents de sécurité cultivés qui prennent leur métier à coeur. Véritables casques bleus, les membres de cette équipe hétéroclite - à laquelle s'est récemment joint Viateur - ont de quoi s'occuper. Parfois même plus qu'ils n'en demandent. Mais pour un ancien prof de mathématiques comme Viateur, il n'y a rien de plus satisfaisant pour l'esprit que la résolution d'un problème. Ceux qui ne fréquentent les centres commerciaux que pour faire des achats ne savent pas ce qu'ils manquent...